Articles avec #food tag

5 Novembre 2013

Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco
Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco

Bonjour, j’espère que vous vous portez bien de votre côté, la semaine a commencé surtout au niveau du temps il est bien automnal mais j’apprécie ce genre de climat, il y en a qui dirait que c’est étrange pour une fille du soleil enfin bref…des jours, des semaines, des mois ont passé et je m’aperçois que je ne vous ai toujours pas communiqué ma recette de perle de coco que le temps s’écoule vite bientôt la fin de l’année et la période des fêtes arrive à grand pas…

L’occasion de réaliser les perles de coco s’est présentée en acceptant l’invitation à diner de ma sœur, elle m’avait annoncé que pour cette fois elle se passera de moi pour la préparation de ces plats à la saveur d’Asie. Alors, je lui ai réservé une surprise en lui confectionnant des perles de coco pour le dessert. J’avais pour habitude de faire les perles de coco depuis mon adolescence car il fût une grande période dans ma jeunesse où j’étais très curieuse et attirée par la cuisine chinoise. J’empruntais des livres sur la gastronomie chinoise à la bibliothèque, lisais des magazines de cuisine spéciale Asie… mais j’étais aussi bien entourée par un oncle et une tante venant et grandissant en Asie.

Mon oncle (Kalou) Guy kong, il nous a initié à la cuisine au wok, quel dextérité quand il mitonnait des bons petits plats pour ma sœur et moi. Que de beau et doux souvenir en ce temps là, nous parlons beaucoup entre autre de cuisine…Travailler la farine de riz gluant n’était pas une mince affaire, j’ai dû faire plusieurs essais mais dès que j’ai appris à maitriser cette matière alors j’ai créé pleins d’assortiments de raviolis, de gâteau à base de riz gluant… Retour à nos perles de coco, il n’est pas nécessaire de faire tremper les haricots mungo si vous optez pour la marque que j’ai prise.

J’ai eu l’idée de présenter mes perles de coco fondant dans un décor de l’Asie que j’ai crée de mes « mimines » comme je suis une mordue d’origami puis j’aime photographier avec la teinte ou la couleur blanche. J’aurais pu pousser ma réalisation plus loin en confectionnant un coquillage en déposant la perle de coco dedans cela ressortirait mieux non ! Du coup j’ai dressé mes perles de coco dans un joli ensemble de porcelaine fine chinoise que Sam m’a offert, Merci pour cette délicate attention. Ce qui est bien avec ce blog c’est que depuis que je l’ai lancé, j’apprends au quotidien et je me cherche encore. Je le rappelle je suis débutante en photographie et la cuisine est l’une de mes plus grandes passion et ce n’est pas mon métier.

 

Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco

Pour 15 à 20 pièces selon la taille – Préparation : 30 min – Cuisson – 30 à 40 min

Ingrédients

> La pâte
- 20cl de lait de coco
- 2 c.c. de sucre
- 200g de farine de riz gluant

> La farce
- 100g d’haricot mungo décortiqué
- 60g de sucre
- 50g de noix de coco râpée

> L’habillage extérieur de la perle

- 80g de coco râpée

 

Préparation & cuisson
> La farce - Dans une casserole versez les haricots mungo puis couvrez-les d’eau froide et portez-les à ébullition pendant 20 à 30 minutes. Égouttez-les dans une passoire et versez les haricots mungo dans un plat. Ecrasez les avec une fourchette incorporez la noix de coco râpée et le sucre. Mélangez cet appareil et laissez refroidir.

 

Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco

>La pâte – Dans une casserole portez à ébullition le lait de coco puis laissez tiédir. Dans un bol ajoutez la farine de riz gluant, le sucre puis versez le lait de coco au fur et à mesure sur ces ingrédients. Mélangez petit à petit avec une spatule jusqu’à ce que la pâte ne colle plus sur les rebords du récipient.

Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco

> Assemblage Pâte + farce - Prenez un peu de pâte de riz et aplatissez la dans le creux de vos mains, à l'intérieur ajoutez  2c.c. ou 1 boule de farce et refermez délicatement. Formez une boule lisse et bien ronde en le roulant dans la paume de vos mains. Répétez l'opération jusqu'à ce que vous n'ayez plus de pâte de riz ou de farce. Déposez les boules dans un panier vapeur au préalable garni d’un papier sulfurisé ou film. Faites les cuire vos perles de coco 10min. Dès qu’elles sont cuites,  roulez les perles de coco dans de la noix de coco râpée. Vous avez la possibilité de les congeler non cuit et n’oubliez pas de les faire cuire au panier vapeur avant de les déguster.

Savourez les perles de coco chaudes avec un bol de thé vert jasmin.

Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco
Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco
Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco
Coquillage, culture & de sucre...ma perle de coco

Tiens ça me fait penser à un beau proverbe : « Une âme pure est comme une belle perle tant qu’elle est cachée dans un coquillage au fond de la mer, personne ne songe à l’admirer. Mais si vous la montrez au soleil, cette perle brille et attire les regards » - (de la Curé d’Ars),  à méditer ;-)

Bonne soirée et à très bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des petits mots doux


31 Octobre 2013

Bonsoir, cette journée d’Halloween touche à sa fin, les enfants vêtirent leurs costumes de déguisement et se régalèrent de friandise. Pour cette occasion, je leur ai préparé des cupcakes à la citrouille et aux épices avec un glaçage à la vanille aux éclats de marrons grillés et sans oublier des sachets de petits bonbons. On peut dire que cette année il y a eu une foule de petits monstres qui ont sonné à ma porte et j’en ai fait plus que des heureux.

Il a eu un défilé de fantôme, de sorcière, Mister jack, le méchant de scream... et ils ont tous prononcé la phrase magique "un bonbon ou un sort". J'ai constaté que ces deux dernières années cette fête qui tire ces origines des celtes a regagné en popularité au sein de l'hexagone. Elle s'était éssoufflée puis a repris de plus belle, il y en a qui penseront que s'est commerciale mais halloween plait aux enfants, le fait de se maquiller, de  ressembler à un personnage monstrueux ou qu'on admire et surtout de se pavaner avec son beau costume avec son seau ou son sac en papier à la main. 

Pumpkin cupcakes aux épices & glaçage à vanille aux éclats de marron

 

B.jpg

 

G

 

C.jpg

 

Pour 12 cupcakes

Préparation : 30 min – cuisson : 20 à 25 min

 

Ingrédients 

- 170g de farine

- 100g de sucre roux

- 50g de sucre

- 50g de beurre doux

- 1 c.c. de levure

- ½ c.c de bicarbonate de soude

- ½ c.c. de cannelle en poudre

- ½ c.c. de gingembre en poudre

- ¼ c.c. de cardamone

- ¼ c.c. de noix de muscade en poudre

- ¼ c.c. de girofle en poudre

- 2 pincées de sel

- 1 œuf bio

- 6 cl de lait ribot ou lait

- 100g de citrouille bio

Matériel

- Batteur électrique

- Moules à cupcakes

- Caissettes en papier

- 1 Grille à pâtisserie

- Spatules, cuillères

- Balance électronique ou classique

- Poches à douille (poches et douilles)

 

Cupcakes

Préparation & cuisson

Préparez les moules à cupcakes avec les caissettes et préchauffer le four à 170°C. Faites cuire la citrouille dans une casserole avec 2 cuillères à soupe d’eau. Versez la citrouille dans une assiette et réduisez-la en purée avec une fourchette. S’il y a trop de liquide, passez la citrouille et récupérez essentiellement la chair. Mélangez dans un grand bol le beurre pommade, les sucres avec le batteur, ajoutez l’œuf puis continuez de battre. Dans un autre bol incorporez la farine, la levure, le bicarbonate de soude, les épices et le sel. Incorporez cet appareil en trois fois dans le bol œuf+sucres puis battez pendant 1 à 2 minutes en ajoutant petit à petit le lait ribot mais finir par la les ingrédients secs. Raclez les bords au fur et à mesure du mélange de l’ensemble des ingrédients.

 

D.jpg

Garnissez les caissettes de pâte à l’aide d’une cuillère à glace en les remplissant jusqu’aux 2/3 car les cupcakes vont gonfler pendant la cuisson. Enfournez les cupcakes 20 à 25 minutes à 170 °C et variez la durée de cuisson selon le four utilisé (chaleur tournante ou pas). Ils sont cuits quand la pointe d’un couteau ressorte sèche. Décortiquez les marrons grillés et découpez les en lamelle ou selon les reliefs.

 

 E.jpg

 

Montage

Préparation : 10 min – décoration : 15 min

 

Glaçage

- 200g de beurre de beurre pommade

- 800g de sucre glace

- 120g de crème entière fleurette ou de lait entier

- 1c.c. d’extrait ou de graine de vanille

- 1c.c. de colorant alimentaire naturel orange

- Marron bio grillé 

Dans un bol incorporez le beurre pommade, la moitié du sucre glace et battre pendant 30 seconde. Ajoutez la crème fleurette, l’extrait de vanille et mélangez avec le batteur pendant 3 minutes jusqu’à obtention d’une texture crémeuse et homogène. Incorporez petit à petit le reste du sucre glace tout en continuant de battre et une minute entre chaque ajout. Arrêtez de battre lorsque le glaçage ait une consistance idéale pour l’étalage. Divisez cette crème en deux dans des bols différents. Incorporez dans le deuxième bol le colorant orange et mélangez au fouet électrique pendant 30 secondes. Remplissez la poche à douille du glaçage, appuyez bien dessus pour chasser l’air et faites tourner la poche pour bien fermer avant l’utilisation.

Décorez les cupcakes avec le glaçage, laissez libre cours à votre imagination et vous pouvez aussi déposer des paillettes de sucre, dragées, billes…avant que le glaçage durcisse. Utilisez  le glaçage de suite ou le conservez dans une boîte hermétique, à température ambiante jusqu’à 3 jours.

 

Conservation

Conservez-les avec ou sans glaçage jusqu’à 2 jours dans une boîte hermétique ou 1 semaine au frais. Vous pouvez aussi les conserver 2 mois au congélateur, toujours sans le glaçage. Décongelez-les totalement avant de les décorer de glaçage.

 

I

 

H.jpg

 

Dégustez ces Pumpkin cupcakes aux épices avec une tasse de thé !

Bonne fête d'Halloween à tous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des petits mots doux


25 Octobre 2013

Une blonde lumière arrose ce paysage grisé sous ces arbres portant des robes dorées. Les feuilles mortes tombent doucement virevoltant dans le vent. Une chute si lente qu’au regard on reconnaît la feuille cuivrée du chêne et la feuille orangée du marronnier. Une brise soudaine fait tomber et rouler les fruits du pommier… automne tes couleurs sont si belles que j’en suis toute émerveillée !  

L'automne c'est l'une des saisons que je préfère avec le printemps, ce n'est pas banal pour une fille des îles. C'est sûrement lié aux fortes températures et les rayons du soleil qui sont néfastes pour moi. Alors, quand vient l'automne je suis aux anges car je vais pouvoir profiter plus et aller au contact de la nature sans toute la panoplie (crème, chapeau, foulard...) qui me sont indispensables avant de mettre un nez dehors.

Ma little sist, m'a proposé gentiment de prendre un goûter en plein air, au jardin. Je suis chanceuse d'avoir ce beau lieu à deux pas de la maison. Dès qu'un petit moment se libère, on va faire de la marche et se pauser dans ce jardin. C'est l'endroit aussi des habitués du sport, les joggeurs pour garder la forme, les pompiers avec leur rituel foulée matinale, les mamies avec leurs séances de Taï chi, les promeneurs pour la marche... on y rencontre tout un petit monde qui vous donne de la motivation pour prendre soin de soi :) 

Pour l'occasion de cette belle promenade, les soeurs siamoises :) ont préparé des verrines de crumbles aux pommes-cannelle. Hum, les crumbles c'est simple à réaliser et délicieux pour le goûter. Les pommes c'est la saison qui commence et c'est parfait pour le crumble automnal, non ! Ce fruit associé à de la cannelle c'est un must des classiques pâtisserie.

On a admiré ces arbres avec leurs parures toutes dorées en dégustant nos verrines de crumbles aux pommes et accompagnés d'une bonne tasse de thé. Quelle quiètude, j'aime ces brefs instants, j'aime cette pause gourmande rythmée par la petite brise et les feuilles colorées de l'automne.

 

A.jpg

 

B.jpg

 

C.jpg

Pour 6 personnes – Préparation 20 min – Cuisson – 20 à 25 min

 

Ingrédients

- 6 pommes reinette, royal gala, golden…

- 100g de farine

- 50g de noisette en poudre

- 80g de sucre semoule 

- 75g de beurre froid + 5g pour les pommes

- 2 c.c. de cannelle en poudre

- 1 gousse de vanille

 

Préparation & cuisson

Epluchez, épépinez les pommes et découpez les en cubes d’un 1 bon centimètre. Dans une poêle ajoutez le beurre, faites les cuire à feu vif pendant 2 minutes afin qu’elles dégorgent puis ajouter les graines de vanille grattées avec la pointe d’un couteau et une demie cuillère à café de cannelle. Lorsque le jus et les pommes sont réduits arrêtez la cuisson. Dans un bol, ajoutez la farine, la poudre de noisette, le sucre, la cannelle, les petits cubes de beurre froid et mélangez tous ces ingrédients avec le bout des doigts. Lorsque les miettes de pâte sont granuleuses donc prêtes, déposez des cuillères à soupes de pommes  dans un bol, ou ramequin, ou plat ou verrine allant au four et recouvrez de pâte à Crumble. Enfournez les verrines dans un four à 180°C au préalable préchauffé et laissez cuire pendant 20 à 25 minutes. Ajustez la durée de cuisson selon le four que vous disposez (à chaleur tournante ou pas). Dégustez tiède ces verrines de Crumble à la pomme et à la cannelle avec une tasse de thé chaude. 

 

D.jpg

Une petite cocinnelle s'est invitée à ma table :)

E.jpg

La nature est belle !

 

F.jpg

 

G.jpg

 

G2.jpg

 

"Rouge, les feuilles de l'érable.
 Orange les champignons des bois.
 Jaune le soleil qui se voile.
 Marron, comme le tronc.
 Belles sont les couleurs de l'automne !" - Les Saisons

 

J.jpg

 

K.jpg

 

I.jpg

 H.jpg

 

Belle et douce soirée !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des petits mots doux