31 Janvier 2013

Maki au concombre-surimi

Bien bonjour comme promis les makis au concombre-surimi que j'ai réalisé avec le reste de riz assaisonné. Zéro gachis comme ça ;-) Je ne sais pas pour vous mais je prévois toujours un peu de riz en plus. Le riz s"accomode avec bien d'autre aliment, on peut créer une grande pile de recettes.

Ces makis sont composés de riz vinaigré bien sûre, de concombre et de surimi. Pour la liste des ingrédients, la préparation, la cuisson et l'assaisonnement du riz, la création, l'enroulage et l'index des produits japonais je vous invite à consulter la recette clic ici.

Si vous rencontrez des difficultés à trouver certains produits japonais, vous pouvez les acheter sur les sites suivants : kioko, satsuki et kanae vous avez le choix. 

 

Maki au concombre-surimi
Maki au concombre-surimi

> Préparation des ingrédients que compose le maki

Optez l'étui des bâtonnets de surimi et les déposer dans une assiette. Nul besoin de préparer d'ingrédient supplémentaire puisqu'on utilise la même base de riz, le concombre et le wasabi lors de la confection des makis concombre-fromage.

> Création d’un rouleau de Maki

Disposez tous les ingrédients (riz, nori, makisu, wasabi, planche à découper et bol d’eau…) à proximité et vérifiez bien qu’il ne manque rien. Placez une feuille de nori sur le makisu dans le sens de la longueur, étalez le riz avec les doigts mouillés sur la face rugueuse du nori en laissant une marge de 1 à 2 cm à son extrémité. Réalisez un sillon au centre du riz sur toute la longueur déposez du wasabi avec parcimonie puis garnissez de concombre et de surimi.

Maki au concombre-surimi

Commencez à rouler le makisu par le bord le plus proche de vous. Soulevez le makisu et la feuille de nori simultanément et enroulez soigneusement le makisu en tenant de chaque côté entre le pouce et l’index, ce qui signifie maintenir la garniture avec les index (c’est plus facile quand les aliments sont taillés en bâtonnets) et soulever le bas du makisu avec ces pouces et commencer à rouler. Faite un tour complet, appuyez sur le makisu une première fois, dégagez le bord supérieur du makisu, faite ¼ de tour et pressez tout en appuyant fort sur toute la longueur du makisu.

Mouillez un couteau avec un chiffon humide et coupez le rouleau en deux puis redécoupez chaque moitié de rouleau en 3. Ils ne sont pas beaux ces Makis au concombre-surimi !

Recommencez ainsi de suite jusqu’à qu’il ne reste plus d’ingrédient. Nettoyez bien le couteau entre chaque découpe pour ôter les résidus de sauce et de riz.

Maki au concombre-surimi
Maki au concombre-surimi

Itadakimass !

Belle journée à vous !

Des petits mots doux


Publié dans #Entrées, #Food

31 Janvier 2013

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I
Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Enfin un ciel plus ou moins bleu et en prime avec un peu soleil. L’essentiel c’est qu’il ne pleut plus, un temps dont on commençait à s'habituer et qui faisait grise mine. Aujourd'hui je vous régale avec des makis, une spécialité nippone.  J’ai décidé de créer des makis à base de concombre, associé à du fromage pour le côté original et j'ai choisi le célèbre fromage dont raffolent les enfants.

L’idée c'est de faire découvrir les makis aux enfants, c’est mon petit Roméo qui va être content. Ils raffolent des makis et à la vache qui :)

De plus, les makis sont très bons pour la santé. Ils sont élaborés à partir du riz assaisonné puis complétés par des légumes ou du poisson frais et l'ensemble est roulé dans une feuille de nori. Au japon on initie les enfants à consommer les feuilles de nori avec du beurre ou du riz pour faire le plein de vitamine.

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I
Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Pour 18 à 24 makis (selon la taille de découpe)

Pour la préparation & formation maki : 1h - cuisson : 20 min

 

Ingrédients

- 2 verres de riz

- 3 verres d’eau

- 2,½ c.s. de vinaigre de riz

- 2 c.c. de sucre en poudre

- ½ c.c. de sel

- 3 à 4 feuilles de nori

- ½ d’un concombre

- 1 c.c. de wasabi

- 3 portions de fromage à tartiner (vache qui rit)

- Pétales de gingembre mariné (facultatif)

Matériel

- 1 passoire

- 1 planche à découper

- 1 couteau tranchant

- 1 makisu : tapis en bambou qui sert à rouler le maki

- 1 handaï : récipient en bois spécialement conçu pour l’assaisonnement du riz  ou 1 grand saladier

- 1 cuillère à riz ou une spatule en bois

- 1 éventail

- 1 torchon humide

- 1 torchon sec

- 1 bol d’eau

Les Produits Japonais essentiels pour la préparation des sushis ou makis

> Nori : Le nori est une feuille constituée essentiellement d’algues. Aliment très bon pour la santé, il est riche en vitamines et en minéraux. Choisissez  un nori de bonne qualité c'est-à-dire un nori noir, épais, presque brillant et de couleur profonde.

> Wasabi : C’est un rhizome de la plante «wasabia japonica» qui pousse dans des eaux limpides et dans des régions froides des montagnes. 90% des wasabi au Japon et le reste du monde sont constitués essentiellement de raifort, réduit en une poudre verte et mélangée à de l’eau. Ceux qui sont vendus dans nos commerces en tube sont composés d’une faible dose de wasabi et au goût piquant mais avec un parfum inexistant. Contrairement le vrai wasabi dégage un parfum subtil et un piquant délicat.

 

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

> Riz : L’ingrédient phare dans la composition des sushis et des makis est le riz. C'est pour cela qu'il faut bien le choisir. Au Japon les experts en sushi ont leur propre riz, il est constitué d’un mélange de plusieurs riz. En France les bons spécialistes en sushi, maki, utilisent les marques de riz suivantes : Tamanishiki, Yumenishiki, Nishiki, Kokuho Rose. Si vous ne trouvez pas ces marques alors optez pour du riz rond italien, ou du riz rond de la marque Shinode ou un riz rond bio…

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I
Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I
Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Préparation et cuisson du riz  pour sushi ou maki

Les makis ou les sushis sont élaborés à partir d'un riz fermenté ou assaisonné. La préparation et la cuisson du riz reposent sur plusieurs étapes fondamentales pour la réussite de vos sushis ou de vos makis. Il faut bien respecter ces étapes.

> La préparation du riz

La préparation du riz se fait avec soin. Mettez le riz dans un grand bol, recouvrez d’eau froide, rincez soigneusement le riz afin de le débarrasser des ces impuretés puis polissez le riz en le frottant doucement les grains entre eux puis versez l’eau. Répétez ces opérations 3 à 4 fois jusqu’à ce que l’eau soit limpide. Mettez le riz dans une cocotte ou dans le bol de l’autocuiseur. Ajoutez la quantité exacte d’eau et laissez le riz tremper pendant 30 minutes.

> La cuisson du riz

La cuisson du riz s’effectue en 3 étapes et quelques soit la méthode utilisée il ne faut surtout pas soulever le couvercle. Le riz cuit sur un feu puissant, ensuite à feu doux et pour finir à la vapeur. Il faut adapter le feu selon le mode de cuisson que vous choisissez. Moi j’ai opté pour une cuisson à l’autocuiseur.

* Cuisson à l’autocuiseur : Mettez en marche l’autocuiseur avec son récipient (le riz réposé dans son eau). Dès que la cuisson est terminée, laissez reposer le riz pendant 5 minutes.

* Cuisson au gaz : Démarrez la cuisson du riz à feu vif jusqu’à ce que l’eau bout à gros bouillons, baissez le feu et laissez cuire pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de petite bulle qui se forme à la surface du riz. Eteignez le feu et laissez reposer le riz pendant 5 minutes. J’ai utilisé cette méthode aussi c’est pour cela que je vous l’explique.

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

> Assaisonnement du riz

Incorporez dans un bol, le vinaigre de riz, le sucre, le sel et mélanger jusqu’à se que le sucre+sel fondent. Transvasez  le riz dans un grand saladier ou un handaï si vous en possédez un, étalez délicatement le riz avec la cuillère.

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Versez le mélange vinaigre de riz à l’aide de la cuillère, répartissez le vinaigre dans le riz et remuez doucement, coupez le riz d’un mouvement plat et horizontal avec la cuillère. Refroidissez le riz avec l’éventail pour bien l’aérer. Mélanger délicatement le riz pour que les grains ne se brisent pas. La texture du riz est blanche et brillante. Couvrez le riz d’un torchon humide pour que riz ne se dessèche pas.

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Il existe aussi un vinaigre de riz tout prêt qui réuni les trois ingrédients : vinaigre de riz+sucre+sel pour l'assaisonnement du riz, il s'agit du "obafuku sushi su". J'ai choisi la version classique c'est la première bouteille sur la photo ;-)

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

> Préparation des ingrédients que compose le maki

Epluchez le concombre et le tailler en petits cubes ou en bâtonnets. Réduisez en purée le fromage à tartiner dans un bol. Déposer la cuillère à café de wasabi dans un petit bol.

 > Création d’un rouleau de Maki

Disposez tous les ingrédients (riz, nori, makisu, wasabi, planche à découper et bol d’eau…) à proximité et vérifiez bien qu’il ne manque rien.

Placez une feuille de nori sur le makisu dans le sens de la longueur, étalez le riz avec les doigts mouillés sur la face rugueuse du nori en laissant une marge de 1 à 2 cm à son extrémité. Réalisez un sillon au centre du riz sur toute la longueur déposez du wasabi avec parcimonie puis garnissez de fromage et de concombre.

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Commencez à rouler le makisu par le bord le plus proche de vous. Soulevez le makisu et la feuille de nori simultanément et enroulez soigneusement le makisu en tenant de chaque côté entre le pouce et l’index, ce qui signifie maintenir la garniture avec les index (c’est plus facile quand les aliments sont taillés en bâtonnets) et soulever le bas du makisu avec ces pouces et commencer à rouler. Faite un tour complet, appuyez sur le makisu une première fois, dégagez le bord supérieur du makisu, faite ¼ de tour et pressez tout en appuyant fort sur toute la longueur du makisu. Mouillez un couteau avec un chiffon humide et coupez le rouleau en deux puis redécoupez chaque moitié de rouleau en 3. Et voilà six beaux makis réalisés.

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Recommencez ainsi de suite jusqu’à qu’il ne reste plus d’ingrédient. J'ai réalisé des makis au concombre-surimi avec le restant de riz. Article à suivre juste après cette recette. Nettoyez bien le couteau entre chaque découpe pour ôter les résidus de sauce et de riz.

Je n’ai pas pu prendre de photo pour ces dernières opérations car difficile d’enrouler et de prendre les photos en même temps. Mais rassurez-vous je vais réaliser d’autres recettes de maki et je demanderais de l’aide pour photographier cette partie. Il y a bien une âme qui va se dévouer, non !

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Dégustez ces makis accompagnés de brochettes de thon ou saumon yakitori est un plat complet.

Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I
Nori, riz,makisu... mes makis aux concombres-fromage à tartiner (Kappa maki) I

Itadakimass ! Bon appétit !

Des petits mots doux


Publié dans #Entrées, #Food

20 Janvier 2013

Bonjour à tous, aujourd’hui je me suis lancée dans la réalisation des « whoopies ». Et oui c’est une première pour moi. Mais avant de confectionner une pâtisserie, des gâteaux, des biscuits… j’aime beaucoup m’informer sur leur histoire, leur origine… Selon moi la cuisine va de paire avec la culture et comme j’adore les livres, la poésie et la littérature en tout genre...faire ces recherches ne me pose aucun problème bien au contraire. Alors voilà, depuis quelques mois (pendant les travaux de ma cuisine) j’observe, j’écoute, je lis…et j’ai trouvé de nombreux articles intéressants sur ces fameux biscuits.

Pour faire court voici la petite histoire : les Whoopies sont nés en terre amish, entre la Pennsylvanie et le Maine, son petit nom d'origine était hucklebuck. Les femmes faisaient une surprise dans le lunch box de leurs fermiers maris pour le dessert. « La légende voudrait qu'après une matinée de labeur, en bons Américains, ils se soient criés "Whoooooopee!" à cette heureuse découverte ». Une autre version d’histoire raconte que le whoopie prit naissance grâce aux restes de pâte de gâteau au chocolat et de glaçage qu’ont utilisé les mamans pour confectionner des petits biscuits pour leurs enfants. En les découvrant les enfants crièrent de joie « whoopie ! ».

Au tout début, le whoopie était un grand gâteau composé de 2 biscuits moelleux au chocolat garnis d’une crème vanillée d’ailleurs on l’appelait le « whoopie pie» Au fil des années, la tarte a bien évolué et elle se résume à présent par deux biscuits bombés garnis de crème. Les whoopies ont débarqué dans l'hexagone très récemment et ils sont aussi bien appréciés que les cupcakes. A noter que le whoopie est très ressemblant au macaron en raison de sa forme sandwich. On peut créer des whoopies de différent parfum selon ses goûts et ses envies.

 

Whoopies à la rose

 

B.jpgC.jpgD.jpgD2.jpgD3.jpg

Pour 20 à 25 biscuits

Préparation : 15 minutes  - Cuisson : 10 à 15 minutes  - Glaçage : 5 minutes  - Nappage : 15 minutes

 

Ingrédients

Pâte

- 250g de farine

- 100g de beurre mou 

- 100g de sucre en poudre

- 1 œuf bio

- 1gousse de vanille bio ou 1c.c. de vanille en poudre

- 1 c.c. de levure chimique

- ½ c.c. de bicarbonate de sodium

- 2 pincées de sel

- 10 cl de lait

- 1 c.s. de crème fraiche

Glaçage : la crème à la rose

- 100g de sucre glace

- 50g de beurre mou

- 2 c.c. de sirop à la rose

Ou – 2 c.c. d’eau à la rose + colorant alimentaire rouge

- 1 c.s. d’eau chaude

Matériel

-  1 balance électronique

- 2 plaques de cuisson

- 1 fouet électrique ou manuel

- 1 tamis -

1 poche à douille

– feuille de papier sulfurisé

 

Préparation et cuisson

 

La pâte à biscuit

Fouettez le beurre et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajoutez l’œuf et fouettez à nouveau tout doucement. Mettez dans un bol la farine, la levure, le bicarbonate, le sel, tamiser tous ces ingrédients, incorporez  la vanille et  Mélangez en plusieurs fois à la préparation précédente.

 

E.jpg

 

Ajoutez le lait, la crème et mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Tapissez les deux plaques de cuisson de papier sulfurisé. Remplissez de pâte la poche à douille, déposez et réalisez des petits ronds de pâte.

F.jpg

Astuce : si la pâte colle un peu, munissez-vous d’un petit verre d’eau et d’un couteau plat au bout arrondi pour façonner la forme « ronde » des biscuits.

Enfournez les petits gâteaux dans un four à 180°C pendant 10 à 15 minutes. Ajustez la durée de cuisson en fonction du four que vous possédez et aussi de la taille des biscuits donc faite des disques de pâte de taille régulière.

 

G.jpg

Crème à la rose

Mixez le beurre pommade, le sucre glace, ajoutez le sirop, mixez à nouveau. Incorporez le colorant et l’eau chaude et mélangez.

 

H.jpg

Déposez la crème entre deux coques refroidies et les souder. Conservez les whoopies dans une boîte hermétique au frais. Les sortir une heure avant la dégustation.

Saupoudrez de sucre glace les whoopies à la rose au moment de les servir et les accompagner  d’une tasse de thé est un accord parfait !

 

A

I.jpg

 

A bientôt pour une autre douceur !

Des petits mots doux